Démolition du chéneau de l’atelier

On découpe le zinc du chéneau à la disqueuse et on retire ensuite tout ce qui ne tient plus correctement. Tous les bois qui étaient dans les maçonneries tombaient en poussières. Il aura fallu retirer 3 a 4 tas de briques avant de retomber sur du dur.

Merci à Julien pour son super coup de main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *